» Details

Toumi, Alek Baylee

Maghreb Divers

Langue française, langues parlées, littératures et représentations des Maghrébins, à partir d'Albert Memmi et de Kateb Yacine

Series: Francophone Cultures and Literatures - Volume 38

Year of Publication: 2002

New York, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt/M., Oxford, Wien, 2002. XII, 156 p.
ISBN 978-0-8204-5838-0 rel.  (Hardcover)

Weight: 0.370 kg, 0.816 lbs

available Hardcover
 
  • Hardcover:
  • SFR 62.00
  • €* 55.10
  • €** 56.70
  • € 51.50
  • £ 41.00
  • US$ 66.95
  • Hardcover

» Currency of invoice * includes VAT – valid for Germany and EU customers without VAT Reg No
** includes VAT - only valid for Austria

Book synopsis

La littérature francophone n’a pas disparu après l’indépendance de l’Algérie, mais s’est développée dans les années 80, pour littéralement exploser dans les années 90. Les intellectuels maghrébins continuent de produire la totalité de leurs écrits littéraires et scientifiques en français et non pas en arabe, malgré la guerre civile et les menaces intégristes. En examinant les études faites entre la fin des années 50 et des années 80, cet ouvrage remet en question l’opposition binaire et réductrice entre l’arabe et le français. Il propose une nouvelle approche du Maghreb, désormais fondée sur quatre paramètres linguistiques et culturels: l’arabe classique, l’arabe parlé, le berbère et le français. Cet ouvrage tente de donner aux lecteurs francophones une vue d’ensemble de la réalité du contexte maghrébin. Il se voudrait aussi être un modeste plaidoyer pour la diversité en Afrique du Nord.

About the author(s)/editor(s)

L’auteur: Alek Baylee Toumi est né en Kabylie, a vécu en Algérie puis en France avant de s’exiler aux Etats-Unis en 1984. Il est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre sur Sartre, Beauvoir et Camus: Madah-Sartre, Taxieur: la libération miracu(l/ri)euse de J.P. Sartre, et Albert Camus: entre la mère et l’injustice ainsi que du recueil de textes Mémoires des Années de chaînes, de haines et d’humiliations. Après Middlebury College, Bates College, et Franklin & Marshall College, il enseigne aujourd’hui les études françaises et francophones à l’université du Wisconsin-Stevens Point.

Reviews

«‘Maghreb Divers’ examine la question du plurilinguisme au sein-même de la production littéraire et à travers sa critique au cours d'une période séminale: celle du quart de siècle qui a suivi les indépendances. L'étude interpelle en particulier le mouvement critique qui a érigé dès le début une opposition arbitraire, à la fois facile et inexacte, entre les langues ‘arabe’ et ‘française.’ Cet ouvrage constitue ainsi un plaidoyer passionné pour la reconnaissance de la complexité multiglossique des cultures maghrébines.» (Bernard Aresu, Professor and Chair, French Studies, Rice University, Houston, Texas)
«Les chercheurs trouveront dans l’étude d’ Alek Baylee Toumi, une source d’information précieuse et originale concernant le contexte linguistique, littéraire et historique du Maghreb contemporain. Ce livre démontre que la créolité des langues présentes dans cette région joue un rôle essentiel dans le climat de violence qui touche l’Algérie depuis maintenant dix ans. La publication d’Alek Baylee Toumi est tout à fait actuelle.» (Patricia Geesey, Associate Professor of French, University of North Florida)
«L’étude d’Alek Baylee Toumi ancre les réflexions subtiles d’Abdelkebir Khatibi dans la réalité de la pratique linguistique du Maghreb contemporain. La maîtrise et l’inventivité des auteurs qu’il examine démontrent à quel point il devient absurde de refuser aux créateurs maghrebins le droit d’écrire en français et à quel point il est réducteur et même massacrant de vouloir décréter une seule langue officielle aux peuples qui se servent allègrement selon la situation de plusieurs langues-libres de toute pensée de soumission à une quelconque colonisation.» (Judith G. Miller, Professor of French, New York University in France)
«Ce livre est d’une grande importance puisqu’il fait repenser la fonction de la langue dans un pays post-colonial, tel que l’Algérie. De plus, il nous demande de tenir compte des differences immenses qui existent entre les langues écrites et parlées.» (Peter Schofer, Professor of French, University of Wisconsin-Madison)

Series

Francophone Cultures and Literatures. Vol. 38
General Editors: Michael G. Paulson and Tamara Alvarez-Detrell